Un policier afghan à Kaboul le 25 septembre 2017
 

Votre opinion

Postez un commentaire