Un an après la tuerie d'Orlando, un père n'a pas réclamé le corps de son fils parce qu'il était gay

Les hommages aux victimes du Pulse, à Orlando, un an après la tuerie.
 

Le 12 juin 2016, 50 personnes ont été abattues au Pulse, boîte de nuit gay située à Orlando, en Floride. Un an après, le corps d'une des victimes n'a toujours pas été réclamé par son père. 

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • ViveLe Roy
    ViveLe Roy     

    Ce père aurait-il oublié les vertus du pardon et surtout de l'amour ?

  • Ricardo Fernandes
    Ricardo Fernandes     

    «Ainsi, la famille de Shane Tomlinson, chanteur dans les clubs d'Orlando, n'a pas immédiatement trouvé d'église acceptant d'organiser les funérailles: "Ils ne voulaient pas faire de cérémonie car il était gay", a raconté la mère sur CNN.» Et dire qu'il est des gens qui prônent la modernité du christianisme vis-à-vis de l'islam, dire qu'il est de ceux qui croient que ce n'est que l'islam qui s'entête à demeurer au stade d'une mentalité médiévale et arriérée...

Votre réponse
Postez un commentaire