Des véhicules de police devant l'hôtel Mandalay Bay, à Las Vegas.
 

Pour avoir vendu illégalement à Stephen Paddock des munitions pouvant percer des blindages, Douglas Haig risque cinq ans d'emprisonnement.

Votre opinion

Postez un commentaire