BFMTV

Ukraine: le Parlement ratifiera l'accord d'association avec l'UE le 16 septembre

Petro Porochenko lors de son investiture au Parlement, le 7 juin 2014, à Kiev.

Petro Porochenko lors de son investiture au Parlement, le 7 juin 2014, à Kiev. - AFP

Le président ukrainien Petro Porochenko est à l'offensive, vendredi. Il a annoncé la prochaine ratification d'un accord avec l'Union européenne, tout en espérant obtenir un "statut spécial" auprès de l'Otan, et affirme que la Crimée redeviendra ukrainienne.

Alors que les Occidentaux commencent à mettre en oeuvre de nouvelles sanctions contre la Russie, le président ukrainien Petro Porochenko a adopté une attitude de fermeté, se tournant résolument vers l'Occident et faisant la prédiction que la Crimée reviendrait un jour ukrainienne.

Ratification le 16 septembre de l'accord avec l'UE

Le président a indiqué lors d'une conférence à Kiev consacrée à la stratégie pro-européenne de l'Ukraine que la ratification mardi prochain d'un accord d'association avec l'Union européenne serait "un moment historique" pour le pays.

Un "statut spécial" auprès de l'Otan?

Petro Porochenko a aussi dit vendredi qu'il espérait obtenir pour son pays "un statut spécial" auprès de l'Otan lors de sa visite aux Etats-Unis la semaine prochaine.

"Dans quelques jours, je vais aux Etats-Unis où nous avons une rencontre très importante avec le Congrès et le président américain (...). Nous espérons aussi dans un avenir proche un statut spécial de membre de l'Alliance non-Otan", a-t-il déclaré lors d'une conférence à Kiev.

Récupérer la Crimée, mais pas la guerre

Le président a aussi promis que la Crimée, rattachée en mars à la Russie, reviendrait dans le giron de l'Ukraine. Mais il ajoute une nuance importante: "La Crimée reviendra avec nous, pas nécessairement par les moyens militaires". Il a décrit la perte de cette péninsule ukrainienne comme un "problème important".

David Namias