Arkadi Babtchenko le 30 mai 2018, à Kiev.
 

Annoncé mort mardi soir par la police ukrainienne, ce journaliste russe très critique du Kremlin est apparu vivant devant la presse, ce mercredi. Il s'agissait en réalité d'un faux meurtre, monté de toutes pièces par Kiev. 

Votre opinion

Postez un commentaire