Mis à jour le
Un combattant pro-russe à Troitsko-Khartsyzk, à 30 kilomètres de Donetsk, le 28 août 2014. (photo d'illustration)
 

Plusieurs voix se sont élevées, ce jeudi, pour dénoncer l'intrusion de troupes russes dans l'Est de l'Ukraine. Face à ces accusations, appuyées par l'Otan, Moscou dément.

Votre opinion

Postez un commentaire

4 opinions
  • sepelle67
    sepelle67     

    hopla on attend notre chef de guerre notre cher président.

  • AgentK3
    AgentK3     

    Comme Hitler avant le déclenchement de la seconde guerre mondiale, il grappille des territoires jusqu’à ce que les pays autonomes n'en puissent plus et explosent entraînant leurs alliés...

  • MrParano
    MrParano     

    Monter l'opinion européene contre les russes, en entretenant plus ou moins subtilement le chaos dans cette zone frontière, et faire du même coup diversion à l'assaut de la Palestine, entre autres. Tout bénef' pour qui-vous-savez.

  • LILLOIS
    LILLOIS     

    les russes sont chez eux et ils ont les moyens de se faire respecter

Votre réponse
Postez un commentaire