Il s'agit du deuxième meurtre de personne homosexuelle ou transsexuelle à Istanbul depuis le début du mois d'août.
les autorités tchétchènes crient au mensonge et vont même jusqu'à nier l'existence de l'homosexualité dans leur pays.
 

Le corps d'une jeune transsexuelle et figure de la Gay Pride turque a été retrouvé brûlé au bord d'une route d'Istanbul le 8 août. Le deuxième meurtre de ce type depuis le début du mois. 

Votre opinion

Postez un commentaire