Le ministre turc des Affaires étrangères, Mevlüt Cavusoglu.
 

Votre opinion

Postez un commentaire