Mis à jour le
Recep Tayyip Erdogan tente d'éteindre l'incendie.
 

Le premier ministre turc souhaite un retour à la normale à Istanbul, après avoir promis la suspension du projet d'aménagement du parc Gezi, à l'origine de la contestation qui secoue le pays depuis début juin.

Votre opinion

Postez un commentaire