Accusée d'atteinte à la pudeur, une Tunisienne violée bénéficie d'un non-lieu

Mis à jour le
L'avocate de la victime, en compagnie de sa cliente.
 

La jeune femme violée en septembre par des policiers a vu les poursuites pour atteinte à la pudeur à son encontre abandonnées. Ses tortionnaires, eux, ont été inculpés pour viol. L'affaire avait fait scandale en Tunisie et à l'étranger.

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • keops
    keops     

    felicitation

  • FLAADERCHE07
    FLAADERCHE07     

    je félicite cette prise de décision par le tribunal TUNISIEN une leçon pour la JUSTICE FRANCAISE que mad TAUBIRA y réfléchisse

Votre réponse
Postez un commentaire