× BFMTV
Découvrez l'application
BFMTV
INSTALLER
Le président chypriote Nicos Anastasiades, en Chine le 27 avril 2019.
 

Les meurtres de sept femmes et fillettes étrangères à Chypre ont entraîné le départ du chef de la police et du ministre de la Justice dans une affaire où les autorités ont été accusées de ne pas prendre au sérieux la disparition d'immigrées.

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire