Donald Trump, le 14 février 2018.
 

Le président américain estime que la fusillade perpétrée mercredi dans un lycée de Floride a été commise par un déséquilibré, éludant ainsi la question des armes à feu. 

Votre opinion

Postez un commentaire