Trump
 

Un responsable sud-coréen, qui joue les intermédiaires entre les deux pays, a annoncé que le président américain avait accepté l'invitation du dirigeant nord-coréen. Un rendez-vous rendu possible après l'engagement de Pyongyang à la dénucléarisation.

Votre opinion

Postez un commentaire