Donald Trump à la Maison Blanche, le 18 juillet 2018.
 

Deux jours après le tollé provoqué par ses propos conciliants lors de sa rencontre avec Vladimir Poutine, Donald Trump tente toujours d'éteindre l'incendie, et vante désormais sa "fermeté" face à son homologue russe. 

Votre opinion

Postez un commentaire