Donald Trump, le 11 janvier 2018.
 

Prétextant ne pas vouloir inaugurer la nouvelle ambassade américaine à Londres, Donald Trump a annulé sa venue dans la capitale britannique. Le président des Etats-Unis évite ainsi l'accueil hostile que les Londoniens étaient susceptibles de lui réserver.

Votre opinion

Postez un commentaire