trump
 

Prenant à nouveau fait et cause ce vendredi soir pour le lobby des armes, le président des Etats-Unis s'est appuyé sur le souvenir des attaques à Paris du 13 novembre 2015. 

Votre opinion

Postez un commentaire