Donald Trump a affirmé ce lundi avoir le "droit absolu" de se gracier lui même -
 

Depuis le début de son mandat, Donald Trump n'a cessé de répéter qu'il n'avait rien à se reprocher dans l'enquête sur l'ingérence russe dans la campagne présidentielle de 2016.

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire