BFMTV

TOUT COMPRENDRE - Rayshard Brooks: après George Floyd, la nouvelle bavure policière qui embrase les Etats-Unis

L'homme de 27 ans est mort vendredi soir lors d'un contrôle de police. En pleine polémique autour de l'affaire George Floyd, le sort de cet Afro-Américain attise un peu plus la colère des manifestants contre le racisme et les violences policières.

Alors que la mort de George Floyd, le 25 mai à Minneapolis, a ravivé la fracture raciale aux Etats-Unis, un nouveau drame sur fond de violences policières envenime un peu plus la vague d’indignation qui déferle sur le pays.

Vendredi soir, Rayshard Brooks, un Afro-Américain de 27 ans, est mort à Atlanta, tué par un policier blanc. Garrett Rolfe, l’officier mis en cause, invoque un geste de défense proportionné mais les images de sa lutte avec Rayshard Brooks semblent contredire cette théorie.

"Il y a une différence notoire entre ce qu’on peut faire et ce qu’il faut faire. Dans ce cas précis, je ne pense pas que le recours à la force était justifié", a dénoncé la maire de la ville lors d’une conférence de presse samedi.

BFMTV.com fait le point sur cette affaire qui attise la colère de nombreux citoyens qui manifestent depuis bientôt trois semaines contre le racisme et la brutalité des forces de l’ordre.

  • Pourquoi Rayshard Brooks a-t-il été soumis à un contrôle de police?

Vendredi 12 juin, aux alentours de 22h30 à Atlanta, dans l’Etat de la Géorgie, des employés du restaurant Wendy’s appellent la police car un véhicule stationné empêche les clients d’accéder au service de drive. L’agent Devin Brosnan arrive sur les lieux vers 22h40 et repère la voiture de Rayshard Brooks. 

L’homme de 27 ans est endormi au volant, précise le rapport du Bureau d'enquête de l'Etat de Géorgie, mandaté par la police d’Atlanta pour enquêter sur cette affaire. L’officier frappe à la vitre pour le réveiller et lui indique qu’il est garé en plein milieu de l’allée du drive mais Brooks semble désorienté et ne réagit pas. Devin Brosnan le réveille une seconde fois et parvient à lui faire déplacer sa voiture. L’officier procède alors à un contrôle des papiers du véhicule et, dans le même temps, appelle un coéquipier en renfort, Garrett Rolfe. 

Arrivé sur place, le second policier questionne Rayshard Brooks: ce dernier ne semble pas savoir où il se trouve. Suspicieux, Rolfe le soumet à un test d’alcoolémie peu après 23 heures. L’homme, père de quatre enfants, confie avoir bu quelques verres pour l’anniversaire d’une de ses filles qui fêtait son huitième anniversaire le soir-même. 

"Je pense que vous avez un peu trop bu monsieur, mettez vos mains derrière votre dos", lui enjoint Garrett Rolfe. Il est alors 23h20, et le contrôle de routine tourne au drame. 
  • Pourquoi la situation a-t-elle dégénéré?

Garrett Rolfe tente de menotter Rayshard Brooks mais ce dernier se débat et parvient à se défaire de l’emprise du policier. D’après les images filmées par la caméra embarquée d'une des deux voitures de police, les trois hommes s’engagent dans un affrontement physique.

Vue de la voiture de l'un des deux officiers de police.
Vue de la voiture de l'un des deux officiers de police. © LIZABETH MENZIES / THE ATLANTA POLICE DEPARTMENT / AFP

Selon CNN, la caméra fixée sur l’équipement de Devis Brosnan montre Garrett Rolfe en train de préparer son Taser tandis que Brosnan immobilise Rayshard Brooks.

"Tu vas te faire taser", l’avertit l’un des deux officiers. C’est alors que Rayshard Brooks se saisit d’un des pistolets paralysants. "Pose ce Taser", lui crie un policier. 

En se relevant, Rayshard Brooks frappe Rolfe au visage. Ce dernier recule, dégaine son propre Taser et tire sur Brooks avant de le prendre en chasse.

  • Que montrent les vidéos de l’affrontement entre les officiers et Rayshard Brooks?

La caméra de vidéosurveillance du restaurant Wendy’s montre Garrett Rolfe poursuivre Rayshard Brooks. Tous deux sont alors armés d’un Taser. Mais l’officier troque finalement son pistolet paralysant contre son arme à feu. Sur les images, Brooks semble se retourner en direction de l’officier et le mettre en joue avec le Taser, c’est alors que le policier tire trois coups de feu, touchant Rayshard Brooks, qui tombe à terre. 

Un témoin lance aux officiers: "Vos carrières sont fichues car vous venez de tirer sur un homme sans aucune raison." 

Rapidement, des renforts de police arrivent sur les lieux ainsi qu’une ambulance. Brooks est conduit à l’hôpital et opéré mais il meurt peu de temps après. Dimanche, le médecin légiste a qualifié sa mort d'homicide.

  • Quelles sont les conséquences pour les policiers mis en cause?

Depuis, Garrett Rolfe a été renvoyé de la police d'Atlanta et Devin Brosnan a été affecté à des tâches administratives, selon la chaîne de télévision ABC News. Selon le quotidien local Atlanta Journal-Constitution, le procureur du district de Fulton, Paul Howard, a indiqué que son bureau allait décider d'ici le milieu de la semaine des poursuites à engager.

Un avocat agissant au nom de la famille de la victime, Chris Stewart, a condamné cet usage disproportionné de la force. "En Géorgie, un Taser n'est pas une arme mortelle (...) Il y avait d'autres options que de lui tirer dans le dos", a-t-il déclaré à des journalistes. Et d’ajouter: "S’ils avaient eu un peu plus d’empathie, il ne serait probablement pas mort." 

Erika Shields, qui dirigeait la police d'Atlanta depuis plus de 20 ans, a quant à elle démissionné dans la foulée de cette nouvelle bavure. Il s’agit de la 48e fusillade impliquant un policier sur lequel le GBI enquête depuis le début de l'année. Quinze de ces fusillades ont été mortelles.

Ambre Lepoivre