Rex Tillerson, le secrétaire d'Etat américain, le 6 juin 2017. - Marty MELVILLE / AFP
 

Le secrétaire d'Etat a mis en garde la Russie contre toute ingérence dans les élections de mi-mandat. Tout en reconnaissant qu'il était "très difficile" d'empêcher que cela n'advienne.

Votre opinion

Postez un commentaire