Lors d'un discours à Istanbul le 12 mars 2017, Recep Tayyip Erdogan menace les Pays-Bas de représailles après l'expulsion de ministres turcs.
 

Le chef de l'Otan, Jens Stoltenberg, a appelé lundi la Turquie et les pays européens, tous membres de l'Alliance atlantique, à une "désescalade des tensions" dans un contexte de crise diplomatique.

Votre opinion

Postez un commentaire