Donald Trump, le 25 août 2017, à Washington.
 

Le locataire de la Maison Blanche préfère attendre que son déplacement au Texas ne cause pas de gêne aux secours, débordés par les conséquences de l'ouragan Harvey.

Votre opinion

Postez un commentaire