BFMTV

Tempête Harvey: des personnes âgées ont attendu les secours dans l'eau

Les personnes âgées dans la résidence Bella Vita.

Les personnes âgées dans la résidence Bella Vita. - Capture d'écran CNN

Ce dimanche, des retraités d'un établissement situé à Dickinson près de Houston, au Texas, frappé par la tempête Harvey ont dû attendre les secours avec de l'eau jusqu'à la taille. La photo prise par la propriétaire de la résidence a ému les Etats-Unis. Les pensionnaires ont finalement été extraits par la Garde nationale.

Les pensionnaires de la résidence pour personnes âgées Bella Vita, située à Dickinson, au sud-est de Houston, au Texas, ont été secourus dimanche par la Garde nationale américaine mais ils ont auparavant dû patienter avec de l'eau jusqu'à la taille, signale CNN. La photo de ces personnes, visiblement diminuées physiquement et dans cet état de vulnérabilité au moment où la tempête Harvey frappait déjà de plein fouet le Texas, a ému l'Amérique et illustre l'ampleur de la tâche des services de secours locaux.

Dimanche matin, à 9h, Trudy Lampson, propriétaire de l'établissement, a envoyé la photo de ses pensionnaires, immobilisés sur des fauteuils dont certains roulants, le corps enfoncé dans une eau leur arrivant à mi-hauteur, à sa fille, Kim McIntosh, domiciliée en Floride. A ce moment-là, la propriétaire et ses hôtes attendent désespérément que les autorités viennent les évacuer, alors même qu'avant la catastrophe aucun ordre d'évacuation ne leur avait été notifié. "La plupart de ces gens sont en fauteuils et disposent d'une assistance respiratoire", complète Kim McIntosh citée par le site de la chaîne américaine.

Les pensionnaires placés dans un nouvel établissement

Les infortunés résidents se sont retrouvés dans cette pénible situation en l'espace de dix ou quinze minutes, l'eau s'engouffrant sous les portes. La propriétaire appelle alors les secours mais ceux-ci répondent qu'ils ne peuvent pas se déplacer jusqu'à eux, submergés comme ils le sont. Pour encourager un dénouement, on décide sur ces entrefaites de poster la photo sur Twitter.

L'initiative est la bonne car la Garde nationale achemine bientôt des camions pour tirer de là les personnes âgées bloquées. Trudy Lampson et ses pensionnaires ont été placés dans un autre établissement par la suite.

Robin Verner