syrie
 

Mike Pompeo a néanmoins refusé de donner un calendrier du retrait des troupes américaines de Syrie.

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire