Un membre des Forces démocratiques syriennes à Raqqa le 8 octobre 2017
 

Votre opinion

Postez un commentaire