Titre
 

Karim, rendu borgne lors d'un raid sur un marché, est au cœur d'une campagne de solidarité sur les réseaux sociaux. Plusieurs enfants sont devenus, malgré eux, des symboles durant les près de sept ans de conflit en Syrie.

Votre opinion

Postez un commentaire