Plus de 500 combattants et 130 civils ont été tués en moins d'une semaine dans la bataille d'Alep, photographiée ici en mai dernier
 

En une semaine de contre-offensive des rebelles, aidés par les jihadistes de Fateh al-Cham (ex-al-Nosra), à Alep, plus de 500 combattants et au moins 130 civils ont perdu la vie. En cause, les raids aériens intenses du régime et de son allié russe.

Votre opinion

Postez un commentaire