× BFMTV
Découvrez l'application
BFMTV
INSTALLER
Mis à jour le

La France juge que le plan du médiateur Kofi Annan sur la Syrie est "fortement compromis" et veut un déploiement des observateurs de l'ONU sur le terrain "sous quinzaine et pas dans trois mois", a déclaré ce mercredi le ministre des Affaires étrangères, Alain Juppé.

Votre opinion

Postez un commentaire