Emmanuel Macron et Vladimir Poutine le 29 mai 2017 à Versailles.
 

Cet entretien est intervenu deux semaines après l'annonce surprise par Donald Trump d'un retrait des 2.000 soldats américains stationnés en Syri

Votre opinion

Postez un commentaire