En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Titre
 

Le régime de Bachar al-Assad est de nouveau accusé d'une attaque chimique près de Damas, causant 21 cas de suffocation parmi lesquels six enfants et six femmes.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFMTV Midi

Newsletter BFMTV Midi

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • skaia64
    skaia64     

    L’arme chimique est certes une calamité. Toutefois, nous sommes peu informés à chaque fois que les « juges » islamiques coupent des mains et des têtes à tour de bras, ce qui, semble t il arrive au quotidien. L’horreur est elle à deux vitesses ?

Votre réponse
Postez un commentaire