Titre
 

Le régime de Bachar al-Assad est de nouveau accusé d'une attaque chimique près de Damas, causant 21 cas de suffocation parmi lesquels six enfants et six femmes.

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • skaia64
    skaia64     

    L’arme chimique est certes une calamité. Toutefois, nous sommes peu informés à chaque fois que les « juges » islamiques coupent des mains et des têtes à tour de bras, ce qui, semble t il arrive au quotidien. L’horreur est elle à deux vitesses ?

Votre réponse
Postez un commentaire