En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
French Foreign Minister Jean-Yves Le Drian addresses a joint press conference with his Saudi counterpart in the Saudi capital Riyadh on November 16, 2017. Le Drian said during his visit to the desert kingdom that Lebanon's Prime Minister Saad Hariri, who resigned last week from Riyadh, would travel to France.
Fayez Nureldine / AFP
 

Bachar al-Assad a vivement critiqué lundi l'action de la France en Syrie, l'accusant d'être un "soutien au terrorisme". Des propos "inacceptables" pour Emmanuel Macron, provenant de quelqu'un qui "a passé son temps à massacrer son peuple", rappelle Jean-Yves Le Drian. 

Inscrivez-vous à la Newsletter BFMTV Midi

Newsletter BFMTV Midi

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

16 opinions
  • kojiki
    kojiki     

    J’irai plus loin , si notre pays était vraiment démocratique. Une enquête parlementaire sur les livraisons d’armes devraient être faite, car hors du cadre europeen et onusien , comme sur l’intervention en somalie , qui s’est soldée par des morts pour rien , cela met en releif la pietre politique etrangere du précédent..

  • verificator
    verificator     

    L'occident doit lentement se rendre à l'évidence : il n'a pas réussi à renverser Assad, comme il a renversé Saddam en 2003 et Khadafi en 2011. A chaque fois, c'était le même discours : "il massacre son peuple". Saddam était même réputé avoir débranché un service de prématurés dans une maternité, par pure cruauté.

  • otermaio
    otermaio     

    Oui et la réponse cinglante des etats unis à l’onu lors de la resolution deposee par la France, il n’en parle pas , pas pl7s que son jupiter , un camouflet aux yeux du monde, quelle entreprise française sera en faute et devra payer des milliards aux US ? À cause de l’orgueil mal place de Macron , sa perpetuelle recherche de la lumiere nous coute plus que cher , candide et inexperimenté

  • Esmeralda
    Esmeralda     

    La vraie vérité. Et oui il ne suffit pas d'être un grand pays il faut encore être dirigé par des dirigeants compétents ce qui n'a pas été le cas pour la France ces 5 dernières années et on en paye le prix. On ne peut en un clacquement de doigts redresser les bourdes de l'ancien gouvernement.

  • LAVRAIEVERITE
    LAVRAIEVERITE     

    DOMMAGE ON A PLUS DE JOURNALISTES EN FRANCE...
    BACHAR EST INCONTOURNABLE DANS LA REGION..
    ET VOIR COMMENT IL TRAITE UN GRAND PAYS COMME LA FRANCE EST GRAVE...

    Sa Almér
    Sa Almér      (réponse à LAVRAIEVERITE)

    Il a raison Bachar Alassad

  • Proserpine
    Proserpine     

    La France a fourni des armes à des groupes rebelles syriens dès 2012 alors que l’Union européenne avait imposé un embargo sur de telles livraisons. Et c’est le président Hollande qui le dit lui-même dans un livre paru le 13 mai aux Editions de l’Archipel, intitulé Dans les coulisses de la diplomatie française, de Sarkozy à Hollande, écrit par le journaliste Xavier Panon.«François Hollande et son ministre ont été bien imprudents sur la Syrie et l’embargo. Faute d’avoir la capacité d’influer réellement sur le rapport de forces, la posture reste morale. Or, la morale est rarement bonne inspiratrice en politique étrangère. Livrer des armes sans garantie de destination, c’est être cobelligérant. Il y a davantage de raisons de ne pas le faire que de le faire.» La réponse "cinglante" est un un soufflet au fromage,car l'expéditeur est dans l'incapacité factuelle de savoir où sont passées ses armes .

  • passur
    passur     

    La réponse "bandante" des frenchie's à Bachar, il est mort de peur!!!!! ou de rire, comme on veut

  • Feli
    Feli     

    Seules les brigades affiliées à l'Armée syrienne libre (ASL), la branche modérée de l'insurrection anti-Assad, ont bénéficié de cette aide. Selon une source diplomatique, le Front islamique, une coalition de groupes armés d'inspiration islamiste, voire salafiste pour certains, n'a reçu aucune arme française.

  • Feli
    Feli     

    Seules les brigades affiliées à l'Armée syrienne libre (ASL), la branche modérée de l'insurrection anti-Assad, ont bénéficié de cette aide. Selon une source diplomatique, le Front islamique, une coalition de groupes armés d'inspiration islamiste, voire salafiste pour certains, n'a reçu aucune arme française.

    Sa Almér
    Sa Almér      (réponse à Feli)

    mmême les groupes armés islamistes salafiste ont reçu des armes françaises.

  • Hugo49
    Hugo49     

    Ah ça... Nier une évidence, c'est effectivement cinglant !!!
    Bravo, le journaliste !

Lire la suite des opinions (16)

Votre réponse
Postez un commentaire