Des véhicules de l'armée américaine, le 30 décembre 2018 à Minbej, dans le nord de la Syrie
 

Si aucun calendrier précis n'est connu, des blindés et de l'équipement lourd ont déjà opéré leur retrait.

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire