× BFMTV
Découvrez l'application
BFMTV
INSTALLER
Syrie
 

Malgré la trêve quotidienne décrétée par Moscou, l'accès à la Ghouta orientale reste particulièrement délicat pour l'ONU. Jan Egeland, chef du groupe de travail humanitaire, espère entrer dans l'enclave "d'ici quelques jours" pour assurer l'aide aux civils. 

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire