OIAC
 

Après des cas de suffocation les Occidentaux avaient accusé le régime syrien d'avoir mené une attaque chimique contre les rebelles en février dernier.

Votre opinion

Postez un commentaire