Dans les décombres, les "casques blancs" recherchent les éventuels survivants après le raid aérien qui a fait au moins 72 morts.
 

Un bilan effroyable fait état de 72 tués dont 20 enfants. Pour la communauté internationale, dont la Russie, Damas est à l'origine de la frappe.

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
Votre réponse
Postez un commentaire