Frappe aérienne menée par le régime syrien sur la ville de Saqba, dans la Ghouta orientale, le 23 février 2018
 

Après que l'Observatoire syrien des droits de l'Homme a rapporté dimanche 14 cas de suffocation, la Russie dément l'utilisation d'armes chimiques en Ghouta orientale et dénonce une "provocation".

Votre opinion

Postez un commentaire