× BFMTV
Découvrez l'application
BFMTV
INSTALLER
Le Vladivostok, premier des deux Mistral devant être livrés à la Russie, à Saint-Nazaire, le 5 mars 2014.
 

En réaction à la situation dans l'Est de l'Ukraine, la France a suspendu mercredi la livraison à la Russie du premier navire Mistral, qui devait être effective en octobre. Au risque de mettre en péril ses relations diplomatiques avec Moscou.

Votre opinion

Postez un commentaire

4 opinions
  • richard38
    richard38     

    Mr Poutine, s'il vous plaît!! coupez vos approvisionnement en gaz sur l'Europe avant cet hiver que l'on rigole un peu avec nos dirigeants. Un bon moyen de rendre la monnaie de leurs pièces.

  • logic
    logic     

    la conséquence : nous les contribuables, on sera encore ponctionné , les socialos sont excellents pour pommer le fric

  • AgentK3
    AgentK3     

    La France a raison de suspendre la vente étant donné que son client ne respecte plus aucune règles internationales... La première étant le respect des frontières d'un état souverain.

  • rubis84
    rubis84     

    Inadmissible la signature d'un pays ne peut être reniée. Mr Hollande doit quitter la présidence il humilie les Français

    HeyBaal
    HeyBaal      (réponse à rubis84)

    La signature d'un pays ne peut être reniée ?
    Ce qui en Français signifie quoi au juste ?
    Et en droit des contrats ?

Votre réponse
Postez un commentaire