Le Premier ministre suédois Stefan Löfven, le 14 novembre 2016 à Stockholm
 

Le gouvernement suédois a condamné la "ségrégation" dans une école privée musulmane de Stockholm, où garçons et filles seraient séparés dans le bus et lors des cours de sport.

Votre opinion

Postez un commentaire