Six étudiants soudanais arrêtés par les services de l’Etat après une vague de manifestations sur un campus universitaire de Khartoum ont été libérés.

Votre opinion

Postez un commentaire