Un soldat de l'Union Africaine et des Nations Unies au Darfour dans un camp de déplacés en avril 2016
 

Votre opinion

Postez un commentaire