Le président du Soudan du Sud, Salva Kiir, le 23 mars 2016.
 

Longtemps remise en cause parce que l’ex-rebelle, désormais vice-président, Riek Machar reportait son arrivée dans la capitale, la transition est désormais effective au Soudan du Sud.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFMTV Midi

Newsletter BFMTV Midi

A voir aussi

Contenus sponsorisés

Votre opinion

Postez un commentaire