Les manifestants à Helsinki le 15 juillet 2018 en marge du sommet Trump/Poutine
 

Ils répondaient à l'appel de plusieurs ONG, à la veille du sommet entre le président russe et le président américain, sur fond de tension entre les deux États.

Votre opinion

Postez un commentaire