devaux
 

Le pape a pris la parole dimanche au sortir d'un sommet ecclésiastique de quatre jours sur la protection des mineurs, très attendu après les nombreux scandales pédophiles qui ont entaché l'Eglise depuis plusieurs années. Mais les associations de victimes sont vent debout après des conclusions pontificales vues comme abstraites.

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire