Une vue de Doha, au Qatar.
 

D'après des enquêteurs américains, des hackers russes pourraient avoir piraté l'agence de presse officielle qatarie à la fin du mois de mai, créant les prémices de la crise diplomatique qui frappe cet Etat du Golfe depuis lundi. 

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • Boz Ramboz
    Boz Ramboz     

    Et Trump ce gros malin qui oublie que le Qatar héberge la plus grosse base américaine de la région et se met à les insulter sans réfléchir comme sa fonction le recommanderait.

  • jonah
    jonah     

    Bof CNN est obsédé par les "hackers russes" tout est leur faut selon CNN depuis que leur favorite Clinton a perdu l'élection.

    Boz Ramboz
    Boz Ramboz      (réponse à jonah)

    Pourtant Poutine lui-même a avoué que des pirates russes avaient réellement interféré dans les élections US, il a même tenu à préciser que c'étaient pas des individus liés au gouvernement russe (est-ce qu'il dit vrai sur ce point, c'est une autre histoire) et que ce sont des délinquants pour l'instant pas encore identifiés qui auraient agi de leur propre chef.

Votre réponse
Postez un commentaire