Mis à jour le
L'autorité de régulation des médicaments et des aliments a annoncé dimanche avoir fait stopper la production d'un vaccin contre la rage d'une grande entreprise.
 

L'affaire a provoqué une avalanche d'articles et de commentaires sur les réseaux sociaux, la plupart éreintant une industrie pharmaceutique nationale jugée peu fiable.

Votre opinion

Postez un commentaire