Mis à jour le
Albert II lors de son allocution, mercredi 3 juillet.
 

Le roi des Belges a annoncé mercredi sa volonté d'abdiquer en faveur de son fils aîné. Il évoque sa mauvaise santé.

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire