Macron.PNG
 

À New York, le président a qualifié de "génocide" et de "purification ethnique" les persécutions dont sont victimes les Rohingyas, une minorité qui fuit la Birmanie.

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire