Le siège de l'OIAC (OPCW en anglais), à La Haye, aux Payx-Bas. -
 

Le Royaume-Uni a qualifié de "perverse" la proposition de Moscou de mener une enquête conjoint dans l'affaire de l'ex-espion russe empoisonné, lors d'une réunion de l'OIAC ce mercredi.

Votre opinion

Postez un commentaire