Mis à jour le
Emmanuel Macron au Conseil européen à Bruxelles le 29 juin 2018. - AFP
 

Les longues négociations autour des postes-clés de l'Union européenne ont pris fin hier. Les Français et les Allemands en repartent avec des morceaux de choix: les premiers obtiennent la présidence de la Banque centrale pour une de leurs compatriotes, les seconds la tête de la Commission. BFMTV.com passe en revue l'ensemble des gagnants et des perdants aux termes de ces tractations. 

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire