Slobodan Praljak, quelques instants avant l'annonce du verdict, le 29 novembre 2017, au TPIY, à La Haye.
 

Alors que le Tribunal pénal international pour l'ex-Yougoslavie confirmait sa condamnation, ce mercredi, le Croate de Bosnie Slobodan Praljak, un ancien responsable militaire, a avalé une fiole de poison. Qui était-il?

Votre opinion

Postez un commentaire