Emma Gonzalez le 17 février à Fort Lauderdale, en Floride, lors de sa première prise de parole publique après la fusillade survenue dans son lycée.
 

Rescapée de la fusillade perpétrée dans un lycée de Floride le 14 février, Emma Gonzalez s'implique depuis dans la lutte contre les armes à feu aux Etats-Unis. Au point de devenir l'égérie de ce mouvement jusqu'alors inédit, dans un pays très attaché au deuxième amendement de sa Constitution. 

Votre opinion

Postez un commentaire